1ère plateforme de vente en ligne de pièces auto d’occasion entre professionnels

Contactez-nous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Le covoiturage

Depuis plusieurs années, le covoiturage connaît une réelle émergence. En effet, cette pratique de transport présente plusieurs avantages pour le conducteur et ses passagers. Il faut dire qu’internet a grandement contribué à ce développement. On compte des dizaines de sites internet proposant à ses adhérents l’utilisation du covoiturage. Principe, histoire et avantages, découvrons ce qu’est le covoiturage !

En quoi consiste le covoiturage ?

Le principe même du covoiturage résulte de cette idée de partage. Partant de ce fait, un conducteur offre la possibilité de partager son véhicule le temps d’un trajet. Sur ce sujet, il fixe donc l’heure, le lieu de départ et l’arrivée. Le partage des frais est établi selon ses conditions.

Le covoiturage peut être effectué pour plusieurs occasions. Les trajets les plus répandus sont par exemple :
– Pour les vacances
– Le travail
– Les retours à domicile pour le week-end
– Lors des grèves des transports
– Lors d’un évènement festif, par exemple, les festivals

A quand remonte l’idée du covoiturage ?

En premier lieu, le covoiturage est né de plusieurs associations allemandes, belges et françaises liées à l’autostop dans les années 1950. Toutefois le terme « covoiturage » est quant à lui beaucoup plus récent. Il fait son apparition en 1989. Internet a fortement mis en lumière cette pratique de transport. A vrai dire, cela a facilité les prises de contact et les échanges.

Si en 2008, celui-ci représentait moins de 1 %, le covoiturage a connu un véritable boom en 2009. En raison de plusieurs facteurs et notamment celui de la dégradation du pouvoir d’achat, les français se sont tournés vers ce mode de transport. A côté, il semblerait qu’il y a eu une prise de conscience de ce que représente la voiture individuelle écologiquement parlant.

Un site internet a aussi permis cette mise en lumière. Il s’agit de Blablacar. Depuis son lancement en 2011, cette start-up compte 35 millions d’utilisateurs dont 12 millions en France. Un véritable engouement !

Zoom sur quelques sites de covoiturage

Blablacar

Comme évoqué plus haut Blablacar est le site référent pour le covoiturage. Connu de tous, il permet très facilement et par une excellente communication de mettre en relation ses utilisateurs. D’abord, l’inscription est gratuite. Le site internet prend toutefois 1,60 € pour les trajets n’excédant pas 8 €. Entre 8 € et 20,80 € Blablacar prend une commission de 20 %.

Mobicoop

Mobicoop est un site internet de covoiturage gratuit pour ses utilisateurs. En effet, il vit des dons des communautaires. Il semblerait que celui-ci ait été créé en 2011 à la suite de personnes déçues de Blablacar. Après tout, c’est l’avantage d’internet, il en faut pour tous les goûts. Néanmoins, le principe reste le même.

Idvroom

Cette solution est une création de la SNCF. Créée en 2014, elle possède une particularité : la possibilité d’un covoiturage en moto et en véhicule utilitaire. L’idée de la SNCF est de proposer une alternative pour se rendre facilement à la gare. C’est-à-dire, qu’en l’absence de transport en commun ou lors de travaux sur le réseau TER, Idvroom permet à ses utilisateurs l’idée d’un covoiturage. En conséquence, les frais sont de 20 centimes par trajet. S’ajoute à cela 10 % du coût du trajet total.

Trouvez votre
pièce auto d'occasion
par ici !

Étape 1/3

Quels sont les avantages ?

Réaliser des économies

Sans aucun doute, c’est l’argument numéro un ! Le covoiturage a cet intérêt de partager un véhicule et par conséquent les frais. Dans ces frais on retrouve : l’essence, les péages, les frais kilométriques et l’usure du véhicule.
Toutefois, le propriétaire du véhicule ne doit jamais retirer de bénéfice financier de son covoiturage. Sans cela, il ne respecte plus la légalité.

Un geste pour la planète

Effectivement, le covoiturage permet de limiter le nombre de véhicules circulant sur les routes. Cela contribue à la diminution de la pollution qui elle-même permet une meilleure qualité de l’air. C’est donc l’effet domino. Au final, on respire mieux en ville et la qualité de vie s’en ressent.

Les rencontres

Covoiturer c’est aussi le moyen qui permet de rencontrer des personnes de tous les milieux socioprofessionnels. En effet, on discute, échange, partage et on fait de nouvelles rencontres. . En bref, la route devient moins monotone et moins fatigante.

Comment fonctionne le covoiturage ?

Pour commencer, il y a deux profils, le conducteur et le passager.

En ce qui concerne le conducteur voici les étapes pour son covoiturage :
– Il s’inscrit un site internet dédié
– Il propose un trajet en indiquant la date et le lieu de départ ainsi que l’arrivée tout en précisant les éventuelles étapes du trajet.
– Ensuite, il établit le prix et indique le nombre de places disponibles.
– Dernièrement, il se fait payer. Cette étape peut s’effectuer de main à main, par virement bancaire ou encore par porte-monnaie électronique. Cela dépend du site internet choisi.

Concernant le passager, voici les étapes de son covoiturage :

– Il s’inscrit sur un site internet dédié
– Il cherche un trajet correspondant au mieux à son besoin et au prix le plus avantageux.
– En dernier lieu, il paye son trajet selon les conditions du site internet ou du conducteur.

Comment développer le covoiturage ?

Développer le covoiturage et ainsi diminuer le nombre de véhicules sur les routes est un enjeu majeur. Pour cela, différents moyens peuvent être mis en place à petite et grande échelle. Premièrement, il faut inciter les automobilistes à changer de comportement. Par exemple, pour un trajet maison-travail, il est facile d’effectuer du covoiturage avec ses collègues. Si celui-ci se trouve sur le trajet du travail, pourquoi ne pas partager qu’une seule voiture ? Cela évite les embouteillages aux heures de pointe.

Ensuite, les communes et les départements doivent développer les aires de covoiturage pour faciliter l’accès à ce mode de transport. La présence de parking est essentielle. Ainsi, on peut déposer sa voiture en toute tranquillité et la récupérer le moment venu.

D’autre part, le développement d’une cartographie des aires de covoiturage est nécessaire pour faciliter les échanges et le transport.

Enfin, le covoiturage doit être intégré dans les plans de mobilité.

En conclusion, le covoiturage a bien des avantages. Reste à trouver une personne sympa avec qui partager un bout de chemin ensemble.