1ère plateforme de vente en ligne de pièces auto d’occasion entre professionnels

Contactez-nous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

La classification des pneumatiques

Tout comme pour les logements, il existe une classification concernant les pneumatiques. Le saviez-vous ? Mais comment se présente ce classement et comment le comprendre ? C’est la question que nous nous sommes posés aujourd’hui.

Sur la même base que pour le classement énergétique des logements, la classification des pneus se présente sous forme d’une étiquette graduée par des lettres. Cette étiquette est obligatoire lors de la vente de pneu depuis 2012. Dans un premier temps, elle permet d’estimer les qualités du pneumatique selon trois critères :

  • La consommation de carburant
  • Le freinage sur sol mouillé
  • Le bruit du roulement

Quelle est l’importance de ces critères et pourquoi ont-ils été mis en place ?

La qualité des pneumatiques pour la consommation de carburant

Lorsqu’un véhicule est en mouvement, la résistance au roulement engendre une consommation de carburant due à la qualité des pneumatiques. La classification permet d’estimer l’économie de carburant réalisée par les pneus sur une base de 100 kilomètres. Les pneus seront donc classés en A, B, C, D ou E selon leur consommation de carburant.

La résistance au roulement des pneumatiques contribue à hauteur de 20% à la consommation de carburant du véhicule. Plus la résistance au roulement est faible, moins le véhicule consommera de carburant. Chaque année, 90 litres de carburants sont économisés par le meilleur pneu par rapport au plus mauvais. Sur la durée de vie totale d’un pneu, cela représente un chiffre non négligeable d’environ 240 litres de carburant économisés.

Trouvez votre
pièce auto d'occasion
par ici !

Étape 1/3

Pneumatiques et freinage sur sol mouillé

Elle sert à mesurer la capacité de freinage d’un pneumatique. Pour cela, il faut effectuer un test en procédant à un freinage d’urgence à 80km/h afin de mesurer la distance de freinage. Plus le pneu permet au véhicule de s’arrêter rapidement, meilleure sera sa classification. En fonction du résultat des études, les pneus seront classés en A, B, C, D ou E.
Les pneumatiques dotés d’une bonne capacité de freinage sur sol mouillé permettent d’obtenir une distance de freinage plus courte, et donc une meilleure maniabilité du véhicule. La différence de distance d’arrêt entre la classe A et la classe E de cette étiquette peut être de plus de 18 mètres (environ la longueur de 4 voitures).

Le bruit de roulement dans la classification des pneumatiques

Le résultat du bruit de roulement est affiché sur l’étiquette en Décibels, grâce au pictogramme représentant un haut-parleur. Il correspond au bruit d’un véhicule roulant à 80km/h mesuré par un micro placé à 7,5 mètres de la piste de test. En fonction du nombre de Décibels, la classification se fera donc par le biais de pictogrammes indiquant le niveau sonore du pneu. Lorsque que vous apercevez la lettre C à côté du pictogramme, cela signifie que le pneu est bruyant. La lettre B fait référence à un pneu moyennement bruyant. Enfin, la lettre A sera affectée à un pneu considéré comme silencieux.

Les nouvelles règles concernant les pneumatiques accordent une grande importance à la pollution par le bruit et donc au bruit de roulement externe des véhicules.

Quelques changements en 2021

Depuis le 1er mai 2021, une nouvelle étiquette de classification a été mise en place pour répondre aux exigences supplémentaires du marché. Cette évolution a apporté quelques différences :

  • Suppression des classes les plus basses (les lettres F et G n’existent plus)
  • Intégration les données des pneus dans une base de données globale européenne et intégration un QR code sur l’étiquette.
  • Simplification du critère d’émission sonore

De nouveaux critères sont également pris en compte concernant la classification, on parle par exemple de l’adhérence sur neige ainsi que de l’adhérence sur glace.

L’adhérence sur neige

L’adhérence d’un pneumatique sur la neige représente sa capacité à freiner sur une route enneigée. Si le pneu est performant suite aux tests, cela sera précisé sur l’étiquette de classification et sur le flan du pneu grâce au pictogramme 3PMSF (3 Peak Mountain Snow Flakes). Le pictogramme est sous forme de triangle et des montagnes sont représentées à l’intérieur.

L’adhérence sur glace

Ce critère représente la capacité du pneu à freiner de façon sécurisée sur les routes verglacées. Contrairement à l’adhérence sur neige, le pictogramme de l’adhérence sur glace sera présent uniquement sur l’étiquette et non sur le flan du pneu. Le pictogramme se présente sous forme de flocon à l’intérieur d’un triangle.

Toutes ces informations sont donc disponibles sur les nouvelles étiquettes. Les pneus ayant été commercialisés avant le 1er mai 2021 seront encore dotés de l’ancienne étiquette et contiennent donc moins d’informations.

pneumatiques

Recevez toute l'actualité FRPA dans votre boite e-mail.

Pas de panique, FRPA vous enverra cette newsletter uniquement 1 fois / mois.



Pourquoi avoir des pneus les plus règlementés possibles ?

Aujourd’hui, il est important de prendre en compte les critères présents sur les étiquettes de classification. En effet, un conducteur qui ne respecte pas les règles liées à la qualité des pneus peut s’exposer à une contravention de 4ème classe, ce qui signifie une amende pouvant aller de 90 à 375 euros.

L’objectif de cette classification est avant tout d’informer les automobilistes sur l’efficacité économique et environnementale des pneus. Cette règlementation permet aux usagers de la route de faire le meilleur choix pour leur véhicule, leurs économies ainsi que pour l’environnement. Alors la prochaine fois que vous changerez les pneus de votre véhicule, n’oubliez pas de vous renseigner sur leur classification !

Sachez qu’il est également possible de trouver des pneus d’occasion sur la plateforme de recherche de pièces auto d’occasion FRPA.