1ère plateforme de vente en ligne de pièces auto d’occasion entre professionnels

Contactez-nous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Le code de la route

Le code de la route ? Que vous soyez un automobiliste, un motard, un cycliste ou encore un poids lourd, vous devez respecter de nombreuses règles de conduite sur la route. Ces règles existent depuis des décennies. Elles ont été mises en place dans un seul but : circuler en toute sécurité. Ainsi, les accidents de la route sont évités. A travers cet article, vous en connaitrez davantage sur l’histoire, l’intérêt et les règles du code de la route.

Le code de la route, de quoi s’agit-il et à quoi ça sert ?

Le code de la route est un ensemble de règles et de lois destinées aux usagers de la route. Il règlemente la circulation sur toutes les voies. Notamment, les routes, autoroutes et trottoirs. Même si les conducteurs sont les principaux concernés de véhicules motorisés (automobilistes ou motards), les cyclistes et les piétons sont également assujettis à certaines règles.

Il faut savoir que le code de la route a pour but d’assurer la sécurité de tous ses usagers. Imaginez un monde sans aucune règle de conduite ? Il est fort probable que la route serait très dangereuse et qu’elle ferait de nombreuses victimes. C’est pourquoi l’obtention du code est une étape importante et indispensable pour passer son permis de conduire.

L’histoire du code de la route

Au commencement, la toute première règle instaurée remonte à 1804. Napoléon ordonne l’obligation de circuler sur la droite de la chaussée. Plus tard, en 1905, avec l’apparition de l’automobile, Jules Perrigot, qui était à cette époque président de l’Automobile-Club Vosgien, met en place le tout premier code de la route.

Les premières auto-écoles sont créées en 1917. Il faudra néanmoins attendre la fin de la guerre pour qu’une commission de travail rédige un ensemble de règles de circulation pour tous. Le 27 mai 1921 est promulgué le décret du code de la route.

Trouvez votre
pièce auto d'occasion
par ici !

Étape 1/3

Quelles sont les principales règles du code la route ?

Depuis sa création, les règles du code de la route se sont adaptées aux évolutions et aux avancées technologiques. Quelles sont-elles ?

Les panneaux de signalisation

Les panneaux de signalisation sont essentiels à la bonne conduite. En effet, en fonction de leurs formes et de leurs couleurs, ils permettent au conducteur d’anticiper sa conduite. Vous retrouvez ainsi les panneaux de forme rectangulaire qui préviennent des dangers. Puis, les panneaux de forme ronde qui indiquent une interdiction. Enfin, les panneaux carrés qui donne une indication.

Les règles de limitation de vitesse

Chaque route est soumise à une limitation de vitesse maximum. Partant de ce fait, tous les conducteurs doivent connaître ces limitations en fonction de l’endroit où ils se trouvent.

Pour commencer, en ville ou en agglomération, la vitesse maximale autorisée est de 50 km/h ou 30 km/h. En dehors, sur les routes secondaires, la vitesse est limitée à 80 km/h depuis le 1er juillet 2018. En ce qui concerne les 4 voies, c’est-à-dire les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein, la vitesse maximale est de 110 km/h. Pour finir, les autoroutes sont fixées à 130 km/h.

Les priorités et intersections

On peut se poser cette question lors d’une intersection avec plusieurs véhicules : Qui passe le premier ? C’est justement pour y répondre qu’il existe ces règles fondamentales. A cet égard, l’ordre de passage est déterminé par un panneau de signalisation. Si vous rencontrez le panneau de forme triangulaire « céder le passage », cela signifie que vous n’avez pas la priorité à l’intersection. Vous devez donc laisser les autres usagers de la route s’engager avant vous. Ensuite, si vous rencontrez le panneau « stop », là encore, vous n’êtes pas prioritaire. En plus, vous avez l’obligation de marquer un arrêt. Enfin, les feux tricolores indiquent aussi des règles de priorité. En l’absence de ces panneaux, la « priorité à droite » s’applique.

Bien entendu, il existe encore de nombreuses règles qui déterminent les obligations des conducteurs. Par exemple, les règles de croisement et de dépassement ou le stationnement.

Recevez toute l'actualité FRPA dans votre boite e-mail.

Pas de panique, FRPA vous enverra cette newsletter uniquement 1 fois / mois.



L’examen du code

L’épreuve

En réalité, l’examen du code de la route est toujours un moment particulièrement stressant pour les candidats. En effet, cette épreuve est constituée de 40 questions. Il en faut 35 correctes pour décrocher le précieux sésame. C’est pourquoi avant de se lancer, le candidat doit s’être beaucoup entrainé. Pour cela, il doit se rendre dans une auto-école. Il pourra ainsi effectuer plusieurs séries de questions dans les mêmes conditions que l’examen. A la fin, la les éventuelles erreurs commises sont vérifiées grâce à la correction. Par ailleurs, il est aussi possible de s’entrainer sur internet depuis chez soi.

Par la suite, le jour de l’examen, le candidat doit se présenter dans un centre d’examen. Il doit se munir de sa convocation et de sa pièce d’identité. L’épreuve se déroule en 30 minutes. 40 questions aléatoires sont affichées et le candidat dispose de 20 secondes pour y répondre.

Les questions sont réparties en 10 thématiques. Ainsi, il y a 10 questions sur « le conducteur », 5 sur « les autres usagers » et 4 questions sur « la circulation routière ». Ensuite, 4 questions sont posées sur « la route » et 4 autres sur « la mécanique et les équipements ». Pour terminer, 3 questions sur chacune des thématiques suivantes : « Les notions diverses », « prendre et quitter son véhicule » « la sécurité du passager et du véhicule » et sur « l’environnement ». Enfin, 1 question portant sur « les premiers secours ».

Les résultats sont envoyés par e-mail sous 24 à 48 heures.

Quelques conseils pour réussir son examen

Pour commencer, vous devez beaucoup vous entrainer et être assidu pour garder en tête ce que vous apprenez. Ensuite, n’hésitez pas à lire et relire vos cours de code à l’aide d’un manuel écrit. D’ailleurs, certaines auto-écoles en fournissent à l’inscription. En ce qui concerne le stress, il est important également de ne pas se mettre trop de pression. Forcément, des erreurs, vous en ferez, l’essentiel est de les comprendre pour ne pas les reproduire.

D’autre part, sachez que les petits pièges sont assez courants. C’est pourquoi, si une question dépend de l’image que vous voyez, analyser bien cette image. Le moindre détail est important. Pour finir, restez calme et ne perdez pas vos moyens si vous pensez avoir commis une erreur. N’oubliez pas le plus important, vous avez le droit à 5 erreurs.

A vos révisions !

code de la route