1ère plateforme de vente en ligne de pièces auto d’occasion entre professionnels

Contactez-nous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

L’histoire de Citroën

Derrière le nom de « Citroën » se cache toute une histoire. Des innovations, des déboires économiques. Beaucoup de réussites caractérisent cette entreprise française. Découvrons ici son aventure.

Avant Citroën, André Citroën

A l’origine de la marque, on trouve André Citroën. En grandissant, il est influencé par les œuvres de Jules Verne ainsi que la construction de la Tour Eiffel. Tout cela le motivera à devenir ingénieur afin de répondre à l’essor de l’industrialisation du vingtième siècle. En conséquence, il rejoint plus tard l’école Polytechnique en 1898.

En 1901, il fonde la société « Citroën, Hinstin et Cie » en association avec André Boas et Jacques Hinstin. Initialement, cette entreprise conçoit des engrenages, plus particulièrement des modèles à chevrons. A ce jour, on les retrouve toujours dans le logo historique de la marque. L’entreprise siège à Paris, dans le 10ème arrondissement. André Citroën en sera directeur de production, directeur commercial, ainsi qu’ingénieur en chef. Par ailleurs, il devient également Président de la Chambre Syndicale de l’Automobile.

En 1906, il rejoint la société automobile Mors qui se trouve en grande difficulté. A cette occasion, André Citroën participe à son redressement jusqu’en 1914, augmentant grandement le chiffre d’affaire de l’entreprise. C’est également durant cette période qu’il voyage aux Etats-Unis et visite l’usine d’Henry Ford. En vérité, cette visite aura un immense impact sur sa façon de réfléchir le travail en entreprise et bouleversera sa carrière.

Trouvez votre
pièce auto d'occasion
par ici !

Étape 1/3

L’envolée de Citroën

C’est à la sortie de la première guerre qu’André Citroën décide de créer sa marque automobile. Ainsi il décide de reconvertir son usine, située au Quai de Javel à Paris, en construction de véhicule à moteur. En conséquence, Citroën se met à produire l’emblématique Citroën Type A. Par ailleurs c’est la première voiture produite en série en Europe. Dans le même temps, André Citroën investit dans un autre secteur majeur : la publicité. Si cela parait normal aujourd’hui, l’investissement de l’entreprise dans le marketing sera alors une petite révolution.

La société Citroën rencontre le succès, malgré de grands concurrents en France (notamment Peugeot et Renault). Par ailleurs, son nom apparaitra sur la Tour Eiffel de 1925 à 1933 ! Cependant, cette réussite s’explique aussi par un prix très bas des véhicules, au détriment des emprunts à rembourser par la société. Finalement, si l’entreprise est classée 3ème Française en bourse en 1928, la cris économique de 1929 va tout chambouler.

Malgré la sortie de la révolutionnaire Traction Avant, Citroën subit des difficultés. Après de nombreuses grèves et des tentatives de relancer des bénéfices, Citroën sera mis en liquidation en décembre 1934. Par la suite, Michelin reprend la firme.

Recevez toute l'actualité FRPA dans votre boite e-mail.

Pas de panique, FRPA vous enverra cette newsletter uniquement 1 fois / mois.



Intervention de Michelin

L’année 1965 marque la fin de l’ère André Citroën, qui décède d’un cancer, et la succession de Michelin. A cette occasion, Pierre Boulanger sera promu à la tête de l’entreprise. Ce dernier doit rembourser les dettes de la firme. En réalité, cet évènement sera décisif et sera le point de départ de la 2CV ! Le projet de Michelin est d’étendre sa clientèle à la France rurale et, par la même occasion, de vendre plus de pneus. En effet la 2CV étant équipée de pneus Michelin, c’est une bonne affaire pour l’entreprise mère.

La 2CV

La seconde guerre éclate en 1939 et retarde grandement le projet 2CV. Afin de le protéger, tous les prototypes déjà construits sont désassemblés, détruits ou cachés. Finalement, elle ne sera présentée qu’en 1948.

Si le projet était tant protégé, c’est qu’il répondait à une enquête précise de besoin. La 2CV devait être une voiture simple à conduire, pouvant transporter 4 personnes et 50kg de bagages. C’est un véhicule qui répond à des besoins en toute simplicité. Son nom, 2 Chevaux, fait référence à son moteur bicylindre. Finalement, elle sera vite surnommée la Deuche, ou la Deudeuche, de façon affectueuse. Son succès n’est plus à prouver. Elle figure aujourd’hui parmi les 10 voitures les plus vendues au monde.

La Traction Avant

En parallèle de la 2CV, le gouvernement Français adopte la Traction Avant, ou 15CV, comme voiture officielle. Elle était déjà devenue emblématique par son usage durant la guerre. Utilisée par l’armée, la gestapo, ainsi que par les mouvements de résistance, elle devient également la voiture préférée des gangsters. Il est indéniable que la Traction Avant offre des prestations sur route formidable. Plus précisément, comme son nom l’indique, la Traction Avant est portée par des roues motrices situées à l’avant. Conséquemment, elle offre une meilleure tenue de route que la concurrence.

Avec ses modèles, Citroën s’inscrit dans l’esprit Français. Malgré tout, les années qui suivent remettent l’entreprise en péril. De surcroît, la crise pétrolière de 1973 sonne comme le glas. Finalement la société est menée à la faillite l’année suivante.

Création du groupe PSA Peugeot-Citroën

Pour la seconde fois, Citroën fait face à la faillite. Malgré cela, le gouvernement Français décide d’intervenir. Afin de sauver la marque aux chevrons, il est demandé à Peugeot d’absorber Citroën. C’est le début du groupe PSA Peugeot Citroën.

Cette cohabitation des deux marques est une réussite financière ! Pour cause, la gamme Citroën est retravaillée et les modèles évoluent. Dans le même temps, les projets non rentables sont abandonnés. Sur cette lancée, le groupe rachète également Chrysler et se positionne en tant que premier constructeur Européen en 1976.

Après un second choc pétrolier qui ébranle le marché, le groupe produit la Citroën BX. Par ailleurs, dans l’esprit spectaculaire de la société, celle-ci est dévoilée aux pieds de la Tour Eiffel. Pour toujours plus de spectacle, sa présentation se fait aux côtés de personnalités telles que Julien Clerc. La BX sera alors le premier modèle de Citroën depuis son absorption.

Citroën aujourd’hui

Désormais, la marque Citroën a dépassé les 100 ans d’existence. A cette occasion, la firme a fêté son centenaire en 2019. Cela s’est traduit par des séries spéciales et des évènements automobiles. Tout cela a permis aux passionnés de revenir sur l’histoire de la marque. Par la suite, le groupe PSA dont fait partie Citroën vit un nouveau changement en 2021. Fusionnant avec Fiat Chrysler Automobiles, la marque aux chevrons intègre le groupe Stellantis, aux côtés de 13 autres marques.

C’est au final un sacré chemin parcouru par l’entreprise fondée par André Citroën. Véritable révolution dans l’industrie automobile, elle aura marqué les esprits par ses innovations. C’est également l’occasion de se replonger dans l’histoire d’un autre grand constructeur français : Renault !

citroën