1ère plateforme de vente en ligne de pièces auto d’occasion entre professionnels

Contactez-nous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Les taxis

Nous les connaissons tous et avons pour la plupart déjà fait appel à leurs services. Les taxis font intégralement partie de la société et sont même le symbole de certaines capitales du monde. Mais l’origine de ce concept est loin d’être connue de tous. Alors aujourd’hui, zoom sur les taxis et leur histoire !

L’origine des taxis

En France, ils sont apparus il y a déjà quelques siècles. En effet, l’ancêtre de ce moyen de transport a fait son apparition dans les années 1600 sous le roi Louis XIII. La “chaise à porteurs” était destinée aux courts trajets en ville. Portées par des hommes faisant partie de la basse catégorie de la société, cette voiture sans roues n’était pas choisie pour sa rapidité, mais plutôt pour se protéger des intempéries.

Quelques décennies plus tard est apparue la « Vinaigrette ». Une sorte de chaise à deux roues traînée par des chevaux et maniée par un conducteur. Cette invention a permis de supprimer la chaise à porteurs. En effet, celle-ci n’était pas pratique et entraînait de nombreux désagréments liés à la santé physique des hommes qui étaient chargés de la porter.

Enfin, dernière invention avant de voir apparaître les taxis que nous connaissons tous : le Fiacre, aussi appelé carrosse. Ce n’est autre qu’une petite voiture tirée par les chevaux et conduite par un homme que l’on appelle un cocher. C’est au 19ème siècle que les chevaux ont petit à petit été remplacés par des moteurs. En effet, le nombre de Fiacres augmentait dans les rues de Paris et rendait la circulation difficile. De plus, les excréments laissés par les chevaux commençaient à poser quelques problèmes liés à l’hygiène.

D’où vient le mot Taxi ?

C’est au début du 20ème siècle que l’on commence réellement à parler de taxis.
Pourquoi ce nom ? Taxi vient du mot “tax mètres ». En effet, afin de rémunérer les conducteurs après leurs trajets, un outil pour taxer les courses en fonction du nombre de kilomètres effectués a été inventé, d’où le mot taxi.

Cependant, dans un premier temps et notamment à Paris, on ne parle pas de taxi mais des “Taxis de la Marne ». Effectivement, durant le début de la première guerre mondiale, ils sont utilisés pour amener les soldats plus rapidement au front, en plus des cars et trains qui ne suffisent plus. Ils servent également à leur apporter des vivres.

Dans la ville de Paris, les 3000 conducteurs restants sont mobilisés, les autres étant partis au front. Ils ont donc joué un rôle crucial lors de cette période de l’histoire.

De ce fait, les taxis symbolisent à l’époque une mobilisation du peuple français et montrent l’importance de l’automobile durant la période de guerre.

Après la seconde guerre mondiale, les taxis, qui étaient à l’origine essentiellement basés sur Paris, s’étendent à tout le pays et deviennent un moyen de transport à part entière. Aujourd’hui, les taxis continuent d’évoluer en France, ils s’adaptent aux nouvelles normes, aux évolutions de la société mais aussi aux concurrents qui sont de plus en plus présents. On pense notamment au phénomène de l’ubérisation.

Trouvez votre
pièce auto d'occasion
par ici !

Étape 1/3

Un marché à part entière

Au 20ème siècle, lorsque l’utilisation du taxi a commencé à se démocratiser, le taxi devient un marché à part entière et des sociétés dédiées à la profession commencent à voir le jour. La première compagnie française de taxis se nomme la G7, elle est créée au début des années 1900. Renault sera ensuite à l’origine de l’AG1, ou encore la “voiture taxi”. Le constructeur représentera pendant un moment le milieu en France en étant le premier fournisseur des compagnies de taxis parisiens.

Aujourd’hui, le métier de taxi est majoritairement exercé par des indépendants. Ils ont la possibilité de se servir de leur véhicule personnel pour effectuer leurs trajets. Cependant, la réglementation appliquée est très stricte.

Les chauffeurs de taxi sont rémunérés en fonction du nombre de kilomètres effectués. Ils présentent une tarification précise grâce au taximètre qui a pour rôle de calculer le temps ainsi que la distance parcourue par la voiture.

En France, pendant de nombreuses décennies, le taxi traditionnel était réservé à une certaine partie de la population. En effet, les prix assez conséquents et le côté exclusif du trajet en était la cause. Aujourd’hui, cette image est de moins en moins d’actualité. Certaines personnes utilisent le taxi comme moyen principal de déplacement. De plus, des alternatives de plus en plus nombreuses sont proposées par de nouvelles entreprises et permettent de bénéficier des services du taxi à des prix parfois plus attractifs.

En France, il existe aujourd’hui une réelle concurrence sur ce marché. Mais quand est-il des autres pays ?

Recevez toute l'actualité FRPA dans votre boite e-mail.

Pas de panique, FRPA vous enverra cette newsletter uniquement 1 fois / mois.



Les taxis dans les différents pays du monde

Il est important de savoir que peu importe où vous décidez de vous rendre dans le monde, vous vous ferez forcément comprendre en disant “taxi”. En effet, c’est un mot universel.
Dans chaque pays, on retrouve des coutumes liées aux taxis. Un taxi représente en général une ville. Voici quelques exemples :

Black Cab à Londres

A Londres, on reconnaît les taxis car ils ont pour la grande majorité tous la même forme, ainsi que la même couleur. Tous les taxis sont noirs ou de couleur très sombre. Cependant, on trouve aujourd’hui à Londres, tout comme à Paris, des taxis indépendants et donc toutes sortes de voitures et de couleurs.

Yellow Cab à New York

Vous les avez sûrement déjà aperçus dans les films américains. Les taxis new-yorkais font en effet partie intégrante de l’image de la ville. Représentés par leur couleur jaune, ils ne passent pas inaperçus.

Les taxis parisiens

Aux yeux du monde, Paris est la ville des taxis. Et pourtant, ils n’ont pas de couleur ou de marque de voiture attitrée. Cependant, tous les taxis sont sous la tutelle du ministère de l’intérieur et sont donc reconnus comme étant très réglementés.

Concernant les prix, chaque coin du monde est différent. Les taxis les plus chers se trouvent en Suisse où il vous sera demandé en moyenne 23 euros pour effectuer 5 kilomètres à bord d’un taxi. Une place suivie de près par le Japon.
En France, il faut compter en moyenne 10 euros pour 5 kilomètres.
Pour des trajets moins onéreux, il faudra vous rendre en Egypte ou dans les pays d’Asie du Sud Est où une course vous coûtera entre 0,84 euros (Egypte) et 2,47 euros (Vietnam) pour 5 kilomètres.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur l’histoire des taxis en France ? Le plus ancien taxi de Paris, Alain Estival, en a écrit un livre ! Il se nomme “Taxi, un métier inconnu”. Dans cet ouvrage, il retrace l’histoire des taxis et revient sur l’origine du métier qu’il exerce encore aujourd’hui et depuis 55 ans.

Anecdote : Robert de Niro a obtenu une licence de taxi pour se préparer au mieux au film “Taxi Driver”.

taxis