1ère plateforme de vente en ligne de pièces auto d’occasion entre professionnels

Contactez-nous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Le Tuning

Le Tuning est considéré par certains comme un art à part entière et par d’autre comme une simple occupation le dimanche par temps de pluie. Mais c’est quoi exactement le tuning ? Qui sont ces artistes ? Est-ce qu’il y a plusieurs catégories ?

C’est quoi le Tuning ?

Plusieurs définitions s’accordent sur le fait que le Tuning soit la transformation d’un véhicule de série. Le tuning peut être réalisé sur des voitures, des vélos, des scooters, des trottinettes, etc. Concernant la voiture, le Tuning intervient aussi bien sur la carrosserie, le moteur, l’intérieur du véhicule.

Le moteur peut être rendu plus puissant, plus léger, ou plus beau tout simplement.

Du point du vue de la carrosserie, un capot scintillant, des ailes aérodynamiques, des portières modifiées, ou des jantes énormes, ici ce qui compte c’est l’apparence.

Enfin, l’intérieur, n’est jamais laissé de côté, avec des sièges stylisés sur-mesure, plus légers pour optimiser le poids du véhicule.

Le but global du Tuning est d’améliorer les performances de l’auto, son look et de rendre son bolide unique et reconnaissable. Les pièces auto utilisées peuvent être d’occasion, chinées dans les casses auto, ou bien neuves, vendues en magasin ou sur des sites spécialisés.

Lorsqu’une entreprise vend des véhicules modifiés, on utilise le terme « préparation automobile » plutôt que Tuning.

« Tuning » vient du verbe « to tune » en anglais qui signifie « accorder ». Le terme choisi n’est peut-être pas le mieux adapté par rapport à l’activité. C’est pour cette raison que la commission générale de terminologie française opte plutôt pour « personnalisation ». Cependant, nous nous accorderons à dire qu’il est aujourd’hui impossible de changer ce terme tant il est utilisé et déployé.

Trouvez votre
pièce auto d'occasion
par ici !

Étape 1/3

Est-ce légal de rouler avec une voiture tunée ?

Premièrement, chaque pays définit ses propres règles. En France, si le véhicule tuné ne respecte pas toutes les normes, il ne pourra être utilisé que sur les routes et chemins non publiques. Deuxièmement, en cas d’arrestation pour non-respect de celles-ci, le conducteur verra son véhicule confisqué, recevra une amende et risquera de passer devant un tribunal. Enfin, en termes de législation, c’est le flou total. La FI2A, la 1ère fédération de tuning tente de donner une meilleure image de la discipline et d’aider les tuners à respecter la loi et les normes de sécurité.

Recevez toute l'actualité FRPA dans votre boite e-mail.

Pas de panique, FRPA vous enverra cette newsletter uniquement 1 fois / mois.



Est-ce qu’il y a plusieurs styles de tuning ?

A priori, la réponse est oui ! Nous ne pensions pas, au début de cette recherche, trouver autant de styles différents. Et pourtant, il y en a pour tous les goûts.

Les hot rods

Les hot rods sont des voitures de collection restaurées dans un style Vintage. De même, ces véhicules sont considérés comme des objets de culte aux USA. Généralement, les hot rods sont des voitures américaines des années 20 aux années 50.

Le Kustom

Tout d’abord, la culture « Kustom » est née aux États-Unis dans les années 50. A l’époque, les passionnés optimisaient leurs voitures au niveau du poids ou de la puissance. Plus tard, en 2000, cette tendance reprend des couleurs grâce au Do It Yourself. Par ailleurs, des rassemblements Kustom se produisent également en Europe, en France, le plus connu est « Béthune Rétro ». Le Kustom, ce n’est pas uniquement au niveau de l’automobile, il associe aussi bien la culture musicale, que la culture du tatouage.

Les sleepers

Ce type de tuning est concentré sur la mécanique. Le but est d’optimiser la performance des véhicules tout en conservant l’extérieur d’origine. C’est pourquoi les voitures concernées sont souvent banales. On est loin des sportives tape à l’œil, l’objectif est aussi de surprendre.

tuning
tuning

Le lowriding

Ce nom ne vous dit rien ? Et pourtant vous en avez vu ! Rappelez-vous ces clips américains où l’on voit les rappeurs dans de belles Chevrolet Impala des 70’s qui sautent. Oui qui sautent, effectivement vous avez bien lu. Ici, ce qui est important n’est pas la vitesse, mais d’être vu et de se différencier des autres avec de belles carrosseries flashy.

Le style drift

Le drift est apparu au Japon dans les années 80. Ce sport consiste à glisser sur le côté sur le bitume dans les virages. Les voitures utilisées, souvent japonaises sont des propulsions à 4 roues motrices. Lors des compétitions, parce que ce n’est pas uniquement une tendance mais un sport, les juges doivent prendre en compte les capacités techniques du véhicule, l’angle, la vitesse et le contrôle.

Le « Jacky » Tuning

Nous espérons avoir esquissé un sourire sur votre visage à la lecture de ce titre. Nous ne pouvions pas écrire un article sur le Tuning sans en parler. En réalité, le Jacky Tuning désigne des transformations poussées à l’extrême et souvent de basse qualité, réalisées avec les moyens du bord. Ce n’est pas vraiment un style particulier, plutôt un qualificatif péjoratif.

Il y a évidemment beaucoup d’autres types de Tuning, le VIP, le pro-touring, JDM & EUDM, le donk, etc.

Une véritable culture

Que ce soit, au cinéma, dans la presse, dans les jeux vidéo, dans les mangas, à la TV, sur l’Internet ou même dans la rue, aujourd’hui le tuning est visible partout.

De notre point de vu, cette tendance populaire est singulière par sa pluridisciplinarité, le nombre de variants de styles associés à cette tendance et par son public hétéroclite.