1ère plateforme de vente en ligne de pièces auto d’occasion entre professionnels

Contactez-nous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Les vignettes écologiques Crit’air

Les vignettes Crit’air ? On ne s’en doute pas forcément, mais la vignette automobile existe depuis 1956 en France. A l’époque, la vignette n’a pas été créée dans un premier but écologique, mais pour pallier un manque de trésorerie de l’Etat. Le tarif de la vignette verte pouvait évoluer en fonction de la puissance fiscale et de l’âge du véhicule concerné.

Nous connaissons aujourd’hui et depuis quelques années les 6 pastilles rondes de couleurs à coller sur l’intérieur du pare-brise de la voiture. Cette fois-ci, elles ont été mises en place avec un réel objectif de protection de l’environnement. Dans un premier temps, ces petites vignettes sont apparues dans le but de signaler le taux de pollution des véhicules. Vous en avez sans doute déjà entendu parler, elles portent le nom de vignettes Crit’Air.

Zoom sur les vignettes Crit’Air

Les vignettes écologiques Crit’Air ont été créées pour limiter au maximum les émissions polluantes dans les villes de France. Ainsi, elles permettent de diminuer les pics de pollution et de ce fait, d’améliorer la qualité de l’air dans les villes.

6 catégories de vignettes écologiques sont répertoriées, ce qui indique donc 6 niveaux de pollution. Plus le numéro sur la vignette va être élevé, plus le véhicule est considéré comme polluant.

Les restrictions liées aux pastilles Crit’Air vont changer selon les villes et selon le type de véhicule. En effet, la classification Crit’Air d’un véhicule se fait sur deux informations :
– La date de première mise en circulation
– Le type de carburant

Notons que le dispositif Crit’Air concerne l’ensemble des véhicules à moteurs (voitures, 2 roues, utilitaires, bus, poids lourds, etc.), il n’y a pas d’exception.

Comment obtenir une vignette Crit’Air ?

Pour récupérer la vignette correspondant à votre véhicule, c’est très simple ! Vous devez vous rendre sur le site du ministère de l’environnement. Munissez-vous de la carte grise de votre véhicule. Une fois les informations de votre voiture renseignées, il vous restera une dernière étape : celle du règlement. La vignette écologique vous coûtera 3 euros et 62 centimes frais de port inclus, et cela, peu importe la pastille nécessaire à votre véhicule.

Comme nous l’avons vu précédemment, il existe 6 niveaux de pollution et donc 6 vignettes écologiques de différentes couleurs.

Quelle pastille Crit’Air correspond à votre voiture ?

0 → Couleur verte : concerne les véhicules électriques
1 → Couleur violette : s’applique aux voitures hybrides, roulant au gaz, ou encore aux véhicules essence mis en circulation à partir du 1er janvier 2011.
2 → Couleur jaune : pour les véhicules diesel mis en circulation à partir du 1er janvier 2011 et les véhicules essence présents sur les routes entre le 1er janvier 2006 et le 1er janvier 2010.
3 → Couleur orange : cette couleur concerne les véhicules diesel arrivés sur les routes entre le 1er janvier 2006 et le 1er janvier 2010 et les véhicules essence mis en circulation depuis le 1er janvier 1997 et décembre 2005.
4 → Couleur bordeaux : le critère 4 doit être appliqué aux véhicules diesel arrivés sur les routes entre janvier 2001 et décembre 2005.
5 → Couleur grise : pour les diesel mis en circulation entre janvier 1997 et décembre 2000.

Avec ces indications, vous avez toutes les clés pour trouver quelle pastille Crit’Air commander pour votre véhicule ou même celui que vous voulez acheter. En effet, c’est une information importante à connaître car la vignette devient obligatoire dans de plus en plus de ville, et la liste ne fait que s’agrandir d’année en année !

Recevez toute l'actualité FRPA dans votre boite e-mail.

Pas de panique, FRPA vous enverra cette newsletter uniquement 1 fois / mois.



Les vignettes écologiques dans les différentes villes de France

En fonction de la ville dans laquelle vous vous rendez, les vignettes Crit’Air sur le pare-brise d’un véhicule peuvent être obligatoires. Elles sont obligatoires pendant un certain temps (durant un pic de pollution par exemple), ou de manière définitive. Les villes concernées ont mis en place ce que l’on appelle une ZPA, une ZPAd ou encore une ZCR.

Mais qu’est-ce que c’est ?

Une ZPA est une zone de protection de l’air. Elle va délimiter le périmètre dans lequel la circulation et les vignettes Crit’Air vont être contrôlées lors de pic de pollution. La ZPAd est également une zone de protection de l’air. Cependant, les limites de cette zone ne seront pas vraiment définies. Enfin, une ZCR est une zone de circulation restreinte. Cette zone va être appliquée de manière constante peu importe le niveau de pollution. La ZCR concerne en général les centres ville.

Aujourd’hui, de nombreuses villes françaises ont mis en place les vignettes Crit’Air. Certaines sont plus sévères que d’autres en mettant en place des ZCR dans les centres ville et des ZPA aux alentours. C’est notamment le cas de Paris, Lille, Lyon, Strasbourg, Grenoble et Toulouse.

Dans d’autres villes, c’est seulement en cas de pic de pollution que les vignettes Crit’Air deviennent obligatoires. C’est le cas de Dijon, Annecy, Bordeaux, Montpellier, Marseille, Orléans, Angers, Rennes, Poitiers et encore d’autres.

Il faut savoir que si vous possédez un véhicule électrique, vous disposerez de la vignette Crit’Air 0 de couleur verte. Ce qui veut dire que votre accès en ville ne peut vous être refusé. En effet, les voitures électriques ne génèrent pas d’émissions de CO2, elles ne sont donc pas pénalisées dans ZPA, ZPAd ou encore les ZCR.

Trouvez votre
pièce auto d'occasion
par ici !

Étape 1/3

Qu’en est-il des voitures de collection ?

Il est vrai qu’avec ces nouvelles mesures liées à la préservation de l’environnement, il peut devenir difficile de rouler dans certaines villes avec des voitures plus anciennes, et notamment des véhicules de collection.

En effet, les détenteurs de voitures de collection sont impactés par l’obligation de ces vignettes Crit’Air. Cependant, certaines villes ont pour le moment mis en passe des tolérances pour les cartes grises “collection” afin de ne pas trop pénaliser les propriétaires, mais il est impossible de savoir comment cela va évoluer dans le temps.

Premièrement, il est aujourd’hui indispensable de s’intéresser à l’impact de nos actions sur l’environnement. C’est pourquoi, les vignettes écologiques Crit’Air sont un bon moyen de se rendre compte du taux de pollution de notre véhicule. Si celui-ci est trop élevé, cela peut nous inciter à opter pour d’autres moyens de transport en centre-ville. Les transports en commun, le vélo ou encore la marche sont les plus communs.

Deuxièmement, il est important de se plier à ces nouvelles règles afin de ne pas être financièrement pénalisé. En effet, le nom respect des règlementations liées à la vignette écologique dans les endroits où elle est obligatoire peut entraîner une contravention de 3ème classe. Ce qui correspond à une amende de 68 euros.