1ère plateforme de vente en ligne de pièces auto d’occasion entre professionnels

Contactez-nous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Les comportements au volant

Si le permis de conduire a été instauré en France en 1893, il faudra attendre 1898 pour qu’une femme détienne le précieux sésame. Au fil du XXème et XXIème siècle, on remarque une chose : le comportement des hommes et des femmes au volant est différent. C’est pourquoi, à travers cet article, nous ferons un tour sur ces différences de comportements et ces stéréotypes qui ont du mal à disparaitre. De plus, nous verrons les différences entre les régions et dans le monde. Finalement, hommes et femmes, lesquels d’entre nous sont les plus prudents ?

Vitesse, alcool, accident : Quelles différences de comportements au volant ?

A vrai dire, les stéréotypes et préjugés ont la vie dure. Qui n’a jamais entendu : « Femme au volant, mort au tournant » ? Mais finalement, qu’en est-il vraiment ?

Tout d’abord, intéressons-nous à la vitesse. Elle reste la principale cause d’accidents chez les hommes et chez les femmes. Néanmoins, la plupart des accidents mortels impliquent les hommes. En ce qui concerne les femmes, les erreurs d’inattention sont également source d’accidents au même titre que la vitesse. Sur un autre sujet sensible, l’alcool au volant. Malgré une minorité à conduire après la consommation de plus de 2 verres d’alcool, les hommes seraient moins raisonnables que les femmes.

Ensuite, parlons d’un autre facteur d’accidents, les selfies au volant. Là mesdames, vous êtes les grandes gagnantes de ce comportement dangereux. Cela concerne majoritairement les jeunes conductrices qui sont adeptes de cette pratique. Plus généralement, l’utilisation du téléphone portable en conduisant est un fléau qui concerne les deux parties. C’est notamment le cas pour l’envoi de SMS ou les appels téléphoniques. D’autres comportements à risques peuvent être sources d’accidents. Par exemple, la fatigue, la conduite avec une cigarette à la main ou encore le maquillage au volant… hommes ou femmes, nous ne sommes pas irréprochables.

Les hommes, davantage concernés par les accidents

Finalement, on peut se demander pourquoi les hommes ont plus d’accidents que les femmes ? Pour commencer, cela peut s’expliquer par le fait que les hommes conduisent davantage. Si nous prenons l’exemple d’un départ en vacances, il n’est pas rare que les femmes se retrouvent plus souvent sur le siège passager. Les hommes auraient par conséquent majoritairement confiance en leur conduite, ce qui pourrait entrainer certains excès. Néanmoins, ne stigmatisons pas messieurs car bien évidement, nous sommes tous sont concernés par ces comportements à risques.

D’où peut venir cette différence de comportements ? Pour commencer, il apparaît que l’éducation en est en grande partie responsable. Par exemple, les petits garçons jouent aux voitures et moins les petites filles. C’est pour cette raison, que pour un homme, la voiture peut représenter un jouet qui a pour but de s’amuser et prendre du plaisir. A côté, la situation est différente pour les femmes qui n’ont pas le même rapport à l’automobile. La conduite est donc différente, plus rationnel.

Il est important de préciser que toutes les informations sont factuelles et qu’il ne faut en aucun cas généraliser ces propos.

Trouvez votre
pièce auto d'occasion
par ici !

Étape 1/3

Et en France, il y a-t-il des différences de comportements au volant entre les régions ?

Il faut admettre que les conducteurs français peuvent faire preuve d’impulsivité et d’agressivité au volant. Pour quelle raison ? Ils peuvent avoir l’impression de se retrouver « dans une bulle » au sein de leurs véhicules. Dans ces moments-là, il est facile d’oublier les bonnes manières en matière de courtoisie et de respects des autres usagers de la route.

Il faut savoir que plus de deux français sur trois s’estiment vigilants en voiture et un français sur deux pensent être calme au volant. Toutefois, à l’inverse, les automobilistes français qualifient la conduite des autres d’irresponsable, dangereuse et agressive. Selon les régions, les comportements ne sont pas forcément les même.
Globalement, 70 % des français s’injurient au volant ! Et c’est en Ile de France que l’on s’insulte le plus. Cette région est également première à la question « Où l’on descend le plus de voiture pour s’expliquer ? » En effet, le nombre d’automobilistes, les embouteillages fréquents et le stress qui en découle en sont peut-être la raison. Une autre incivilité fréquente, le non-respect des distances de sécurité. Cette fois, c’est en Bretagne et en Auvergne-Rhône Alpes que les conducteurs respectent le moins les distanciations.

Pour faire un bilan de la région qui regroupe le plus d’incivilité au volant (injure, non-respect des distances de sécurité…), c’est la région Ile de France qui l’emporte. Il faut aussi dire qu’il s’agit de la région la plus peuplée de France !

En conclusion, courtoisie et calme ne sont pas encore les qualités que l’on retrouve dans les habitudes de conduite des français. Néanmoins, qu’en est-il dans le monde ? Un pays fait-il figure d’exemplarité au volant ?

Recevez toute l'actualité FRPA dans votre boite e-mail.

Pas de panique, FRPA vous enverra cette newsletter uniquement 1 fois / mois.



Quelles sont les différences de comportement à travers les pays du monde ?

C’est un fait, les habitants des différents pays du monde n’ont pas les mêmes comportements au volant. Par exemple, s’il est courant de dire que les français font preuve d’impulsivité, ce n’est pas le cas des américains. En effet, ils ont plutôt la réputation d’être courtois et ne font pas beaucoup usage de leurs klaxons.
Néanmoins, tous les pays peuvent être concernés par des comportements dangereux.

Prenons le cas de l’utilisation du téléphone portable qui est aujourd’hui un fléau et est responsable de nombreux accidents. La Chine fait partie des plus mauvais élèves sur ce sujet puisque d’après une étude, plus de 70 % des chinois avouent téléphoner en conduisant. Aux Etats-Unis et en Inde, ce chiffre s’élève à 60 %. La France quant à elle, est à 40 %.

Sur un autre sujet, les français, les polonais et les canadiens avouent dépasser les limitations de vitesse au moins de temps en temps. Ce qui font d’eux les pays moins disciplinés sur le respect du code de la route.
Pour résumé, même si certains stéréotypes peuvent persister, il est important de garder à l’esprit que le « vivre ensemble » est essentiel, et surtout sur les routes. S’agacer au volant trop rapidement, rouler trop vite, utiliser son téléphone portable ne sont pas des comportements à avoir. Les accidents de la route sont toujours beaucoup trop nombreux, c’est pourquoi adapter son attitude est important. En d’autres termes, soufflez un bon coup et reprenez le volant !

Cet article vous a plu ? Sur un autre sujet, n’hésitez pas à aller consulter notre texte dédié au covoiturage.