1ère plateforme de vente en ligne de pièces auto d’occasion entre professionnels

Contactez-nous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

La réalité virtuelle et l’automobile

La réalité virtuelle (ou « VR » pour « Virtual Reality ») qui était encore une technologie futuriste il y a quelques décennies se démocratise de plus en plus. D’abord majoritairement utilisée dans le divertissement, elle offre aujourd’hui de nombreuses applications. Dorénavant, il est possible d’expérimenter facilement la réalité virtuelle pour une variété de raisons ! Particuliers ou professionnels, la « VR » vous propose désormais de nombreux outils et solutions.

Les applications professionnelles

La réalité virtuelle au service des concepteurs

De la conception à la démonstration, ces technologies jouent un nouveau rôle pour les constructeurs automobiles. Pour créer ces outils, les logiciels de création collaborent parfois avec des sociétés spécialisées en VR. En effet, cela permet des simulations plus précises des véhicules sans passer par un prototype physique. Désormais il est possible de mettre virtuellement en scène les produits de façon bien plus rapide, là où une étape de construction était nécessaire.
En conséquence ce marché rencontre un succès notable, représentant déjà plusieurs milliards d’euros ! Des exemples tels que les entreprises Škoda ou Audi utilisent déjà ces outils innovants dans leurs ateliers de conception.

La simulation pour les professionnels de la conduite

La précision et l’efficacité de la réalité virtuelle et de ses applications a logiquement un intérêt pour l’armée. Pour cette raison, l’armée de l’air avait d’ailleurs ses tests VR dès les années 60, avec un simulateur de vol ! De même, ces simulations vont être indispensables pour préparer les conducteurs de véhicules terrestres particuliers. Qu’il s’agisse de chars militaires ou de véhicules prioritaires, cela permet de se familiariser aux fonctions de conduite avant les cas réels. Ainsi, en 2013, des simulateurs de conduite ont été mis à disposition des pompiers en Belgique afin de s’entraîner à des scénarios particuliers.

De plus, la VR a l’avantage de préparer des professionnels à des situations d’urgence avant que le cas ne se produise. Cela permet de maîtriser son véhicule et sa conduite sans mise en danger du conducteur et des usagers de la route.
Le danger est également une inquiétude récurrente quand on parle de sport automobile. En ce sens, une entreprise a décidé de se servir du potentiel de la VR pour créer un simulateur de F1. Etant donné les capacités de l’outil, les créateurs ont cherché à offrir une expérience ultra-réaliste de la conduite en circuit, et ce en toute sécurité. D’ailleurs ces logiciels sont tellement poussés que certains pilotes lancent même leurs propres écuries virtuelles, comme Romain Grosjean avec R8G e-Sports !

La réalité virtuelle : simulation et prévention

Bien souvent, l’expérience de la réalité virtuelle est conçue pour être la plus réaliste possible. Loin des grandes sensations et de l’adrénaline, ses applications peuvent également être pédagogiques. Effectivement, la VR est également un outil efficace en sécurité routière. Pour des campagnes de prévention, il est possible de faire l’expérience de la conduite en état d’ivresse, ou les dangers du manque d’attention au volant. En d’autres termes la réalité virtuelle a aussi pour vocation de faire prendre conscience aux conducteurs des risques liés à la conduite.

A l’opposé, cela peut également être un processus thérapeutique. La peur de conduire, ou « amaxophobie », est une condition handicapante que l’on peut traiter grâce aux simulations virtuelles. Le patient souffrant de cette peur peut ainsi se confronter petit à petit à cette peur, en toute sécurité. Qu’il s’agisse de grands axes routiers ou de la ville, il est possible de se mettre en condition réaliste pour se familiariser à la conduite, avant de se lancer !

Trouvez votre
pièce auto d'occasion
par ici !

Étape 1/3

La réalité virtuelle chez soi

En plus de toutes ces applications professionnelles, la réalité virtuelle s’adresse également à tout un chacun. Les entreprises de VR proposent désormais de nombreux services pour les curieux et les particuliers.

Tester sa future voiture

Avant d’acheter une nouvelle voiture, il est bien souvent nécessaire de la tester. Habitacle, tableau de bord, carrosserie, il est possible de visualiser l’intérieur et l’extérieur. Ainsi on peut scruter le véhicule sous toutes les coutures en tournant autour. Les concessionnaires peuvent désormais proposer un test de n’importe où dans le monde. De plus, certains s’équipent en conséquence, offrant toute une cabine où le client peut s’installer en toute immersion. C’est un outil efficace pour les vendeurs automobile, en permettant de faire la promotion de nombreux modèles sans pour autant les avoir en magasin.

Par ailleurs, la simulation créé un intérêt certain en salon automobile, où il est possible de tester virtuellement certaines voitures. Cela s’est révélé un avantage durant la crise sanitaire, durant laquelle Peugeot a mis en place un salon entièrement virtuel !

Jouer, plus réel que nature

Le secteur ayant le plus exploité les technologies virtuelles, c’est bien sûr le jeu vidéo. Le secteur du divertissement offre une nouvelle dimension d’expérience grâce à celle-ci ! Depuis les années 80 à aujourd’hui, les développeurs de jeux cherchent à créer toujours plus de sensations. Dorénavant les joueurs ont accès à une large sélection de jeux, allant de la conduite de poids lourds à celle de pilote sur circuit.

Là où la simulation professionnelle se veut hyperréaliste et authentique, celle destinée aux joueurs est plus fantaisiste. Ainsi, on peut se mettre dans la peau d’un pilote de F1, avec volant et pédalier inclus, mais pas seulement ! Un des grands succès insolites de ces dernières années, Euro Truck Simulator, nous fait jouer un livreur routier. Le joueur peut profiter de la VR pour se prendre encore plus au jeu.

Ces jeux vidéos proposent souvent de jouer à la manette ou avec un accessoire spécifique. Cependant, quelle que soit votre préférence, la réalité virtuelle demande toujours un équipement particulier. L’offre se diversifie, mais n’est pas toujours accessible à toutes les bourses.

S’équiper pour la VR

De nombreuses marques occupent désormais le terrain de la VR, proposant chacune des produits et prix différents. En plus du casque, des accessoires viennent étoffer la sélection des clients. Le plus incontournable est bien sûr le volant. Présent depuis le début des simulations de conduite, celui-ci devient de plus en plus réaliste. A celui-ci s’ajoute désormais un pédalier, pour une expérience encore plus authentique. Pour les joueurs les plus exigeants, il existe même des sièges pour adopter une position de conduite de course ! De quoi revivre les plus belles courses depuis son salon.

Recevez toute l'actualité FRPA dans votre boite e-mail.

Pas de panique, FRPA vous enverra cette newsletter uniquement 1 fois / mois.



En somme, la réalité virtuelle s’annonce comme une véritable plus-value dans le domaine de l’automobile. Effectivement, la diversité de ses applications permet de s’adresser à tous, concepteurs comme consommateurs. Il semblerait que chacun puisse à l’avenir trouver son bonheur, réel comme virtuel !

voitures chères