1ère plateforme de vente en ligne de pièces auto d’occasion entre professionnels

Contactez-nous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

La révolution électrique

Nous sommes en pleine révolution électrique. Vous n’avez pas pu les rater ! Les voitures électriques font énormément parler d’elles ces dernières années. Même si ce type de voiture est présent depuis plus longtemps que ce que l’on pourrait imaginer, c’est en 2013 qu’on note une véritable révolution dans ce domaine en France. Avec notamment l’apparition de la Renault ZOE, un modèle français 100% électrique. Et ce n’est pas la seule. En effet, toutes les enseignes ont dû se mettre à la page afin de suivre la tendance électrique. Et c’est même devenu la marque de fabrique de certains constructeurs. On pense notamment au géant Tesla, créé en 2003 aux Etats-Unis et spécialisé dans la conception de véhicules électriques.

Simple tendance ou réelle révolution dans le monde de l’automobile ? C’est la question que l’on se pose. Afin de tenter d’y répondre, nous avons sélectionné pour vous les points positifs de passer à l’électrique. Et au contraire ce que l’on pourrait reprocher à ce concept.

Deux raisons de choisir l’électrique

Une raison environnemental

Vous avez sûrement déjà entendu parler du phénomène des voitures vertes. Indéniablement, l’utilisation de l’électrique offre un réel avantage écologique local. En effet, lorsque l’on utilise une voiture thermique, la mise en marche de celle-ci engendre des émissions de gaz à effet de serre et notamment de monoxyde de carbone. Ce polluant est présent dans tous les carburants et constitue l’une des principales causes du réchauffement climatique. Le choix de la révolution électrique permet donc une propagation moins importante du CO2 dans l’air, c’est donc un impact positif pour notre planète.

Une telle prise de conscience écologique qui fait qu’aujourd’hui il est possible, si on le souhaite, de passer son permis uniquement sur un véhicule électrique afin de conduire exclusivement ce type de voiture !

Une raison économique

Cela peut paraître curieux, mais à long terme, il est avéré que les voitures électriques sont plus rentables que les modèles fonctionnant à l’essence ou au diesel. Même si ces véhicules sont plus chers à l’achat, le prix du carburant reste plus élevé que celui de l’électrique.

Sur plusieurs années, il sera donc avantageux de recharger sa voiture plutôt que de la fournir en carburant plusieurs fois par mois. Il est intéressant de savoir qu’en moyenne, un français effectue deux pleins d’essence par mois, ce qui lui revient à environ 1500 euros par an de budget carburant.

De plus, une voiture électrique dispose d’une durée de vie supérieure à celle d’une voiture thermique. Les moteurs sont en général moins sensibles à la casse ou à l’usure, ils permettent à l’automobiliste de faire plus de kilomètres sur le long terme.

Les deux principales raisons de choisir l’électrique sont donc écologiques et économiques. Et aux vu de ces avantages non négligeables, le gouvernement a mis en place une prime à l’achat d’un véhicule électrique pour l’année 2020. Un bonus à l’achat d’une voiture neuve 100% électrique qui ne peut excéder 27% du prix d’achat du véhicule et peut se cumuler à la prime à la conversion.

Cependant, tout le monde n’adhère pas à l’électrique. On peut nuancer ce côté positif avec les plus fréquentes remarques faites par les automobilistes sur le sujet.

Le point négatif : un manque de praticité au quotidien

Principal défaut observé par les automobilistes concernant les voitures électriques : les contraintes que ce type de véhicule apporte au quotidien. Si vous disposez d’une voiture électrique, vous serez obligé de vous équiper de sa recharge. Certes, vous n’aurez plus besoin de vous arrêter à la Station-Service, mais il vous faudra la recharger régulièrement. Son autonomie doit être assez élevée pour effectuer vos déplacements.

Cet équipement spécifique à la recharge demande un investissement, mais également du temps et surtout de la place. Ce qui n’est pas toujours évident.

Il est également souvent reproché aux voitures électriques leur faible autonomie. En moyenne, ce genre de véhicule détient une autonomie de 200 à 300 kilomètres. Une capacité parfaite pour les trajets du quotidien, mais qui s’avère insuffisante pour des distances à rallonge, des imprévus ou pour les automobilistes qui se déplacent en permanence durant leur journée.

L’essor de l’électrique ces dernières années a fait naître de nombreux débats et a suscité chez nos automobilistes certaines interrogations. Mais c’est une réelle industrie qui est apparue et qui n’a pas fini de grandir et de progresser. D’autant plus que l’électrique ne s’arrête pas à l’automobile. Aujourd’hui, on retrouve dans de nombreuses villes de France et du monde des vélos ou encore des trottinettes électriques à la disposition des citoyens, une véritable révolution !

Dans cette révolution électrique, du point de vu environnemental, il y a encore beaucoup de travail à faire au niveau de la fabrication des véhicules électriques. Nous avions écrit un article à ce sujet ici.